Plus de plastique que de poisson dans la mer d’ici 2050 ?

Chaque minute, l’équivalent d’un camion rempli de déchets en plastique est jeté dans la mer. Le pire c’est que la situation est en train de s’aggraver. La fondation Ellen MacArthur a sorti un nouveau rapport sur ce fléau de pollution plastique qui ravage les océans.  Selon les estimations faites par les chercheurs, l’industrie du plastique consommera 20% de toute la production pétrolière d’ici 35 ans. Aujourd’hui elle ne consomme que 5 % de la production pétrolière. Le rapport indique  que la production de plastiques a augmenté vingt fois depuis 1964, atteignant 311 millions de tonnes en 2014.  La production devrait encore doubler dans les 20 prochaines années et presque quadrupler d’ici 2050. Si nous ne voyons pas un changement rapide, Ellen MacArthur avertit que :

Le poids total des déchets plastiques dans la mer dépassera le celui des poissons d’ici 2050.


La demande est croissante mais seulement 5% des plastiques sont recyclés d’une manière efficace. En même temps, 40% du plastique finit dans les décharges et un tiers dans les écosystèmes. Une grande partie du reste est brûlée,  ce qui émet des gaz à effet de serre ainsi que d’autres gaz toxiques.

Les conséquences pour la vie marine sont déjà catastrophiques.  Les poissons du Pacifique ingèrent entre 12 000 et 24 000 tonnes de plastique chaque année. Le plastique cause des blessures intestinales qui sont souvent fatales. Le plastique qui est assez petit rentre dans la chaîne alimentaire.  Une étude récente a révélé que un sur quatre poissons sur les marchés de Californie contenait du plastique dans leurs boyaux, principalement sous la forme de microfibres plastiques.

Les tortues marines confondent également les déchets plastiques avec la nourriture. Le plus souvent les tortues ingèrent des sacs en plastique, mais également des cordes et d’autres filaments plastiques.  L‘ingestion de ces objets peut entraîner une série de problèmes digestives qui entraînent souvent la mort de la tortue. Même si leurs organes restent intacts, les tortues peuvent souffrir de fausses sensations de satiété ce qui ralentit ou empêche leur reproduction.

Les recherches les plus récentes indiquent que la moitié des tortues de mer dans le monde ont ingéré du plastique.


Des centaines de milliers d’oiseaux marins ingèrent du plastique chaque année. L’ingestion de plastique réduit le volume de stockage de l’estomac, ce qui fait que les oiseaux consomment moins de nourriture et finissent par mourir de faim. On estime que 60% de toutes les espèces d’oiseaux de mer ont mangé des morceaux de plastique, ce chiffre devrait atteindre 99% d’ici 2050.

Les mammifères marins ingèrent du plastique et se coincent dans des déchets plastiques. Les populations de plusieurs espèces en voie de disparation sont sérieusement affectées par cette pollution.

Sources: TheGuardian; et  BiologicalDiversity.org

 

 

Aleks Evtimov

Je suis le créateur et le gestionnaire des communautés 'Plus d'Arbres Moins de Connards', 'Je ne suis plus un mouton', 'L'univers est en nous' et 'More Trees Less Assholes'. Depuis cinq ans nous utilisons les réseaux sociaux ensemble dans le but de donner une voix à ceux qui n'en ont pas. Je créé du contenu sur la déforestation, le changement climatique, le bien être des animaux et la pollution et grâce à vos interactions ces informations atteignent des millions de personnes chaque année. J'aime bien toucher à d'autres problèmes modernes, tels que l'intelligence artificielle et son impact sur l'économie et les réseaux sociaux et leur impact sur notre société et nos systèmes politiques.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *