Nos communautés ne sont plus financées par des publicités !

JE SUIS LIBRE ! Depuis un mois je ne dépends plus de l’argent des publicités ! Ceci a déjà un impact considérable sur le volume et surtout sur la qualité de mon travail. Vous avez peut-être remarqué que j’avais des publicités sur mes sites veganews.eu et luniversestennous.com, pendant deux ans. Je ai désactivé les dernières publicités à la fin du mois passé. Permettez-moi de vous expliquer pourquoi j’ai décidé de faire ce changement radical dans la manière de financer mon travail.

Culture de marketing

J’ai besoin d’argent pour subvenir à mes besoins et continuer à faire ce que j’aime faire, à savoir sensibiliser les gens aux problèmes environnementaux, à la déforestation en particulier. En insérant des publicités sur mes sites Web, j’ai créé un très gros problème pour mon travail. Au début, le nouvel afflux de revenus m’enthousiasmait, mais au fil des années, j’ai réalisé que ces publicités mettaient en péril l’intégralité de mon travail. Afin d’obtenir de l’argent grâce à des publicités, je dois faire en sorte qu’un maximum de personnes cliquent sur les articles que je rédige. Cela a créé une incitation très négative pour le genre d’articles que je rédige. J’ai vite compris que l’environnement n’est pas un sujet rentable.  Comme vous pouvez l’imaginer, les articles sur le changement climatique ou la déforestation prennent temps à rédiger et ne rapportent presque rien. Les sujets sont difficiles, les publicités sur ces articles sont moins lucratives et peu de gens sont sont prêts à s’engager dans ce type de contenu. Sans m’en rendre compte, j’ai autorisé les clics à prendre le contrôle du type de contenu que je crée.

Le piège

J’ai rapidement commencé à voir quels types de sujets fonctionnent bien et ils n’avaient rien à voir avec l’environnement et le changement social. Avant de le savoir, j’écrivais des articles sur la psychologie populaire dans le but de générer les revenus nécessaires pour accomplir mon travail important. Je me suis dit que ce n’est pas grave si je dois écrire des articles sur des problèmes relationnels, des partenaires «toxiques» et des «vampires énergitiques»,du moment que cela me donne les ressources dont j’ai besoin pour financer le travail qui me passionne. Mais cela a pris beaucoup plus de temps et d’énergie que prévu. Ces thèmes ne m’intéressaient pas et je sentais que j’étais en train de perdre mon temps. Et ce n’était pas seulement un sentiment. En 2017, j’avais les meilleures finances et le pire contenu.

Un pas dans la bonne direction

En 2018, j’ai déjà commencé à abandonner ce modèle en désactivant les publicités sur veganews, mon blog anglais, moretreeslessassholes.org n’avait jamais eu de publicités. J’ai mieux géré les pages et j’ai écrit davantage sur l’environnement. Le fait que je travaillais sur la déforestation et le changement climatique a régénéré ma motivation. J’ai gardé les publicités sur luniversestennous, ce qui m’a encore poussé à créer du contenu pour gagner de l’argent. Cela a aussi diminué la crédibilité des bons articles que j’écrivais à cause des annonces aléatoires de Google. Les publicités nuisaient directement aux messages importants que j’essayais de partager. Comment pourrais-je être vraiment sérieux sur la question du changement climatique en essayant de vendre des voitures?… Ou comment pourrais-je motiver les gens à réduire leur consommation de viande tout en affichant des publicités pour des hamburgers?…

Un choix courageux

Malgré le fait que je n’ai pas encore l’argent nécessaire du financement participatif dont j’ai besoin, j’ai décidé de désactiver complètement les publicités. Je ressens déjà les effets positifs de ce changement. Je suis plein d’espoir, d’ambition et d’inspiration. En un mois nous avons déjà accompli pas de choses et n’est que le début. Rassembler les fonds dont j’ai besoin avec du financement participatif ne sera pas facile, mais je pense que c’est possible. Je gère deux communautés de personnes dynamiques et amoureuses des forêts, je suis convaincu que nous allons régler le problème, même si ça prend du temps.

Merci d’avoir pris le temps de lire cette publication, je l’apprécie vraiment. Si vous pensez que vous pouvez soutenir mon travail avec un don mensuel, suivez ce lien et devenez un parrain (LIEN). Vous en apprendrez plus sur la nature de mon travail et vous découvrirez la liste des personnes qui me soutiennent déjà.

A bientôt sur Plus d’Arbres Moins de Connards,
Aleks

Aleks Evtimov

Je suis le créateur et le gestionnaire des communautés 'Plus d'Arbres Moins de Connards', 'Je ne suis plus un mouton', 'L'univers est en nous' et 'More Trees Less Assholes'. Depuis cinq ans nous utilisons les réseaux sociaux ensemble dans le but de donner une voix à ceux qui n'en ont pas. Je créé du contenu sur la déforestation, le changement climatique, le bien être des animaux et la pollution et grâce à vos interactions ces informations atteignent des millions de personnes chaque année. J'aime bien toucher à d'autres problèmes modernes, tels que l'intelligence artificielle et son impact sur l'économie et les réseaux sociaux et leur impact sur notre société et nos systèmes politiques.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *