L’Union Européenne considère les barrages comme une source d’énergie durable…

Les classifications sont importantes. Et dans le cas des barrages, leur rôle est essentiel.

L’UE, tout comme le reste du monde, considère l’électricité produite par les barrages comme une source d’énergie durable. En fait, il s’agit de la première source d’énergie durable de l’UE. Et même si l’énergie générée par les barrages est techniquement renouvelable, il est difficile de juger si elle est réellement durable. Les barrages posent une série de défis environnementaux liés à la perte de biodiversité, aux gaz à effet de serre ainsi qu’à l’érosion des côtes et des lits des rivières. Vous trouverez plus d’informations sur ces sujets à la fin de cet article.

Le bloc de l’UE vise à atteindre son objectif de 27% d’énergie durable d’ici 2030 et les barrages joueront un rôle important. L’expansion des barrages dans les États membres de l’UE continue, mais la situation est encore pire dans les pays qui cherchent à rejoindre l’Union. Afin d’atteindre leurs objectifs de développement durable, nécessaires pour leurs applications dans l’UE, les pays des Balkans vont installer une quantité massive de nouveaux barrages. Environ 3000 nouvelles installations vont endommager les zones protégées et les parcs naturels, ainsi que certaines des dernières rivières intactes de l’Europe. Le fait que l’UE considère toujours l’hydroélectricité comme une source d’énergie durable dicte directement les politiques à l’intérieur et à l’extérieur de ses frontières.

En parlant de classifications, la taille des barrages joue un autre rôle important. Généralement, les barrages à petite échelle n’exigent pas d’évaluation des conséquences environnementales qu’ils provoquent. C’est un très gros problème, étant donné que la grande majorité des nouveaux barrages qui seront construits dans les Balkans seront sous le seuil de 10 mégawatts par heure. Cela signifie que les gouvernements ne vont pas évaluer correctement la pression environnementale que ces projets vont exercer sur la nature sauvage. Les effets négatifs de plusieurs barrages à petite échelle construits le long d’une rivière s’ajoutent et dégradent considérablement l’habitat. Ils est absolument essentiel d’évaluer correctement les impacts environnementaux des grands et des petits barrages avant de donner le feu vert à leur construction.

De nouvelles recherches ont découvert des mécanismes déclenchés par la construction de barrages qui dégradent la santé des écosystèmes. Auparavant, ces mécanismes étaient mal compris ou sous-estimés. Les passages de poissons construits à côté des barrages s’avèrent être une méthode insuffisante pour préserver les populations de beaucoup d’espèces de poissons indigènes. Les émissions de gaz à effet de serre générées par la matière organique en décomposition dépassent nos estimations précédentes. Nous devons tenir compte de tous ces facteurs, nos lois et nos politiques devraient être fondées sur notre compréhension scientifique. Les différents barrages ont des impacts différents et chacun d’eux doit être mesuré au cas par cas. L’hydroélectricité restera certainement une source majeure de l’électricité de l’UE, mais nous ne devrions pas nous mentir que toute cette énergie est générée d’une manière durable.

Le Cœur bleu de l’Europe (The Blue Heart of Europe) est une campagne d’information lancée par la société Patagonia qui met l’accent sur le futur des dernières rivières sauvages de l’Europe, qui abritent des écosystèmes uniques et vitaux. Ils ont produit un film documentaire qui sensibilise aux différents impacts environnementaux des barrages et appelle également à l’action. Découvrez plus d’informations sur le film en suivant ce lien, vous pouvez signer la pétition ici. Pour en savoir plus sur l’impact des barrages sur l’environnement suivez les liens ci-dessous:

Les barrages relâchent plus de méthane dans l’atmosphère que ce que nous pensions

3000 barrages vont être construits dans les Balkans

Les barrages détruisent-ils les populations de saumon sauvage?

Comment les barrages sont en train de manger les côtes

L’Union Européenne considère les barrages comme une source d’énergie durable…

 

 

1 thought on “L’Union Européenne considère les barrages comme une source d’énergie durable…

  • Bonjour,

    Les barrages fournissent une énergie renouvelable, mais comme pour l’énergie solaire ou éolienne, leurs installations ne sont pas durables…

    Un barrage tue bien entendu toute la biodiversité lors de son implantation, mais il tue avant tout l’aspect sauvage de la rivière en la domestiquant. C’est probablement le point le plus noir car certaines rivières comme la Dordogne, ne sont plus que barrages.

    Quant à la migration des poissons, elle n’existe plus, même les échelles ou les ascenseurs à poissons ne fonctionnent pas sur les grands barrages… Désolé, mais Il n’y a pas d’énergie propre 🙂 Belle journée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *