AAAAA…T’CHOUM ! C’est le changement climatique…

Avez-vous l’impression que votre allergie au pollen s’aggrave durant les dernières années? Est-ce que vous avez remarqué que de plus en plus de personnes ont des allergies saisonnières?  Vous n’êtes pas en train d’halluciner, c’est tout à fait le cas, et la cause c’est le changement climatique.

Le nombre de personnes qui éprouvent des symptômes d’allergie : le nez qui coule, les yeux qui pleurent etc.., durant le printemps a augmenté, mais la durée de ces périodes a augmenté aussi, en moyenne, 27 jours de plus. En France, le nombre de personnes allergiques au pollen a presque doublé durant les trente dernières années. Selon l’association Asthme & Allergies, les allergies touchent un Français sur trois.  Ce phénomène n’est pas restreint à l’Europe, selon l’OMS, la moitié de la population mondiale sera affectée par au moins une maladie allergique en 2050. Le réchauffement climatique et la pollution de l’air sont parmi les causes principales de cette hausse des allergies.

Des hivers plus chauds et plus humides sont parmi les principales raisons qui stimulent la production du pollen. Ceci crée une augmentation des niveaux de pollen dans l’air pendant une plus longue période.

“Certaines recherches ont suggéré que la tendance du réchauffement que nous observons dans notre environnement fait que les saisons polliniques commencent un peu plus tôt, et s’étendent un peu plus longtemps”, a déclaré le Dr Stanley Fineman, ancien président du College of Allergy, Asthme and Immunology aux États-Unis. “En conséquence, les patients souffrent parce qu’ils sont exposés au pollen pendant de longues périodes.”

Une autre raison qui s’ajoute au réchauffement est la pollution atmosphérique. Elle provoque du stress pour les plantes ce qui les pousse à produire d’avantage de pollen. Il a été montré que la quantité d’allergènes présents dans le pollen augmente en même temps avec les niveaux de mercure.

Quand on pense au changement climatique, on imagine toujours que ses effets seront ressentis par les générations futures, alors qu’en réalité nous sommes déjà très affectés.

La tempête de pollen des arbres a été capturée par  Eric Henderson, un homme du New Jersey dans une vidéo  publiée sur Facebook qui a été visionnée plus de 6 millions de fois :

When my husband said the pollen’s bad, I probably should’ve taken his word for it. Crazy!

Публикувахте от Jennifer Henderson в 7 май 2018 г.

Sources : nbcnews elitedaily   europe1

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *