Les barrages détruisent-ils les populations de saumon sauvage?

Les barrages affectent l’environnement et la biodiversité de différentes façons, mais je trouve que le sort du saumon illustre l’essence de ce qui ne va pas avec ce genre d’installations. 

Les barrages peuvent affecter les poissons dans les rivières de plusieurs manières différentes. La plus évidente est que ces immenses installations créent une barrière au milieu de leur habitat. Les poissons qui migrent le long du cours d’eau comme le saumon auront du mal à terminer leur voyage. Les barrages sont équipés de passages de poissons, ce qui permet un certain niveau de migration, mais l’environnement naturel est néanmoins détruit. L’accumulation de grandes quantités d’eau dans le barrage est inhabituelle pour leur habitat. L’eau du barrage est profonde et donc beaucoup plus froide. C’est un problème pour les poissons qui n’ont pas évolué pour survivre dans de telles conditions. Le barrage libère de l’eau froide avec des niveaux d’oxygène inférieurs en aval, ce qui, bien sûr, est désastreux pour l’équilibre écologique. Les barrages menacent le saumon en Europe et aux États-Unis.

Le Danube est une artère majeure qui coule à travers l’Europe centrale et le sud-est de l’Europe avant d’atteindre la Mer Noire. Le saumon qui est commun dans ses eaux est appelé Saumon de Danube ou Saumon d’eau douce, une espèce très grande et très menacée. Un poisson adulte peut atteindre 30 à 50-70 kilos selon les rapports de la fin du 19ème siècle. Un article de la Deutsche Welle cite une étude selon laquelle la rivière a perdu deux tiers des populations  de saumon. Le saumon aux États-Unis rencontre un destin très similaire. Une étude de Scientific American a noté que le nombre de saumons sauvages dans le bassin du fleuve Columbia, dans le nord-ouest du Pacifique, a baissé de 85% depuis la construction des grands barrages, il y a un demi-siècle.

Les humains ont développé l’incroyable pouvoir de contrôler de puissantes rivières. Nous créons des canaux que nous utilisons pour la navigation, nous réduisons le risque d’inondation et nous divisons la rivière avec des barrages. Les barrages produisent de l’électricité et ont clairement une certaine valeur, mais nous devons reconnaître le fait que des écosystèmes sains ont aussi une valeur très réelle. Comprendre et évaluer tous les effets négatifs qu’un certain barrage aura avoir sur l’environnement et sur les personnes qui vivent dans les zones environnantes est absolument nécessaire. Les barrages de très petite taille ont généralement un examen minutieux en raison de la façon dont les règlements sont conçus. L’effet combiné de nombreux petits barrages sur une rivière peut devenir très dommageable. Malheureusement, une construction massive de barrages est en cours dans les Balkans, la plupart des 3000 barrages qui seront construits sont des petits projets.

Le Cœur bleu de l’Europe (The Blue Heart of Europe) est une campagne d’information lancée par la société Patagonia qui met l’accent sur le futur des dernières rivières sauvages de l’Europe, qui abritent des écosystèmes uniques et vitaux. Ils ont produit un film documentaire qui sensibilise aux différents impacts environnementaux des barrages et appelle également à l’action. Découvrez plus d’informations sur le film en suivant ce lien, vous pouvez signer la pétition ici. Les barrages affectent l’environnement de différentes façons, vous pouvez en découvrir quelques-uns dans les articles suivants:

Les barrages relâchent plus de méthane dans l’atmosphère que ce que nous pensions

3000 barrages vont être construits dans les Balkans

Comment les barrages sont en train de manger les côtes

L’Union Européenne considère les barrages comme une source d’énergie durable

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *