Les avions continueront à polluer l’environnement, c’est à nous de changer nos habitudes

Nous l’avons déjà entendu, les avions polluent beaucoup. Selon la Banque Mondiale, les américains génèrent environ 16.4 tonnes métriques d’équivalent de CO2 par personne. Les mêmes statistiques ont relevé qu’un vol aller-retour de New York jusqu’à San Francisco émet environ 0.9 tonnes métriques de CO2 par personne. Pour un américain ceci représente 1/8 de ses émissions annuelles.

Okay, l’avion ça pollue, mais qu’est-ce qu’on a comme alternatives ?

Plus la distance est grande, plus l’avion devient efficace. Ceci s’explique par le fait que l’avion consomme beaucoup d’essence durant le décollage et atterrissage, selon un rapport de NASA cela représente environ 25% des émissions totales. Quand les distances sont courtes, le train est une excellente alternative verte. Par contre quand on parle de très grandes distances les prix des tickets de train deviennent astronomiques. A ce moment on peut imaginer qu’il serait plus raisonnable de voyager en avion et d’investir l’argent qui vous reste dans quelque chose qui serait plus bénéfique pour l’environnement, comme faire une donation à une organisation environnementale ou investir dans l’isolation de votre maison par exemple.

La meilleur solution c’est de limiter le plus possible les voyages en avion. Explorez et découvrez la région ou le pays où vous habitez. Le tourisme local présente une myriade d’avantages environnementaux. C’est évident que c’est difficile de résister au marketing des compagnies touristiques, mais sachez que vous n’avez pas besoin de faire le tour du monde pour avoir une expérience enrichissante. La qualité de vos vacances dépend moins de l’endroit ‘exotique’ et beaucoup plus de votre motivation, engagement et audace qui vous permettront de vivre de vraies aventures n’importe où.

La mondialisation fait qu’il soit parfois inévitable de prendre l’avion. Il peut s’agir d’un voyage auquel nous ne pouvons pas dire non, que ça soit dans un contexte professionnel ou familial. Le choix de compagnie et le type de votre billet peuvent jouer un rôle important dans l’empreinte écologique de votre vol. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les compagnies low-cost ne sont pas forcement moins écologiques. Comme ils font tout pour diminuer les coûts, leurs vols sont souvent plus efficients en terme d’essence par personne. En effet, ce sont souvent les tickets les plus chers qui coûtent aussi le plus pour l’environnement. Les voyageurs de business classe prennent plus de place dans l’avion et rendent le vol moins efficace.

Est-ce qu’on peut espérer de voir des avions plus écologiques dans le futur ?

Certaines améliorations sont en train de se faire. Dans le proche avenir nous pouvons voir de plus grand avions avec des moteurs plus efficients qui émettront un peu moins d’émission de CO2 par passager. Malheureusement les moteurs électriques ne sont pas assez forts pour produire assez d’énergie pour soulever un avion. Nous ne devrions pas espérer de voir une amélioration comparable à celle qu’on est en train de voir avec les voitures électriques. Elon Musk a récemment annoncé un projet  pour le développement d’une fusée spatiale qu’il utilisera pour des vols à grande distances sur terre. Si cette technologie se développe elle peut rendre l’aviation d’aujourd’hui pratiquement obsolète. Il est encore tôt de parler des émissions qui seraient produites par le vaisseau spatial, mais vous pouvez visitez cet article pour plus d’informations.

Avant qu’on développe une alternative écologique aux avions, soyons responsables et évitons les voyages en avion le plus possible.

Aleks Evtimov

Je suis le créateur et le gestionnaire des communautés 'Plus d'Arbres Moins de Connards', 'Je ne suis plus un mouton', 'L'univers est en nous' et 'More Trees Less Assholes'. Depuis cinq ans nous utilisons les réseaux sociaux ensemble dans le but de donner une voix à ceux qui n'en ont pas. Je créé du contenu sur la déforestation, le changement climatique, le bien être des animaux et la pollution et grâce à vos interactions ces informations atteignent des millions de personnes chaque année. J'aime bien toucher à d'autres problèmes modernes, tels que l'intelligence artificielle et son impact sur l'économie et les réseaux sociaux et leur impact sur notre société et nos systèmes politiques.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *