L’Écosse fait un pas important pour réduire la pollution plastique

La vente et la fabrication de cotons-tiges (à tige en plastique) vont être interdites en vertu des nouveaux plans du gouvernement écossais. Les experts avaient constaté de grandes quantités de cotons-tiges qui finissent sur les plages écossaises.

Apparemment beaucoup de gens ont l’habitude de jeter n’importe quoi dans leurs toilettes, sans se préoccuper de l’avenir de leurs déchets. Malgré les diverses campagnes, les gens continuent à jeter les ordures dans leurs toilettes et cela doit cesser. Les cotons-tiges sont très souvent jeté dans les toilettes et ceci pose un sérieux problème pour l’environnement. Dans le cas de l’Écosse, 945 millions de litres d’eau sont traités chaque jour. Le système de filtration n’est pas capable d’éliminer les petits morceaux de plastique, une très grande partie finissent dans la mer. La pollution plastique est particulièrement dangereuse pour les animaux marins  et les oiseaux qui les avalent fréquemment.

Les cotons-tiges en plastique sont systématiquement répertoriés dans les top dix premières formes de déchets de plage dans les enquêtes de la Marine Conservation Society. La plupart des grands détaillants ont déjà adopté des bourgeons à base de papier à la suite d’une campagne, mais les plastiques sont toujours vendus.  Des alternatives biodégradables existent, il suffit que l’industrie se met à les adopter. ”Ces produits sont totalement inutiles, car des solutions biodégradables sont facilement disponibles et le besoin d’agir est clair et j’encourage tous ceux qui s’intéressent à la protection de notre environnement naturel à participer à la consultation dès son ouverture.”

La secrétaire de l’Environnement, Roseanna Cunningham, a déclaré: «Interdire les cotons-tiges en plastique serait un signe clair de notre ambition de gérer la pollution plastique et fait preuve de notre leadership sur cette question.”

En 2017, l’entreprise pharmaceutique Johnson and Johnson est devenue le premier grand fabricant à abandonner le plastique. Tous les grands supermarchés ont emboîté le pas en passant au papier biodégradable ou en s’engageant à le faire. Waitrose (magasin en ligne) a estimé avoir économisé 21 tonnes de plastique grâce à cette politique. Alasdair Neilson, qui dirige The Cotton Bud Project, a déclaré: “Cette étape progressive sera bien accueillie par tous ceux qui ont vu des morceaux de coton et de plastique polluer nos plages et nuire à notre faune.

“Une interdiction soutiendrait les entreprises responsables qui ont déjà retiré ces articles en plastique à usage unique de leurs rayons, et espérons qu’il marquera également un changement plus important dans la façon dont nous utilisons et valorisons les plastiques.”

L’interdiction des cotons-tiges n’est qu’un pas dans la bonne direction. Selon moi, le coté le plus important de cette décision est l’exemple que le gouvernement écossais donne au monde entier. Notamment, le fait de nous rappeler que les gouvernements ne sont pas au pouvoir juste pour défendre les intérêts des compagnies, ils peuvent aussi prendre de mesures sérieuses qui ont un impact très réel.

 

Aleks Evtimov

Je suis le créateur et le gestionnaire des communautés 'Plus d'Arbres Moins de Connards', 'Je ne suis plus un mouton', 'L'univers est en nous' et 'More Trees Less Assholes'. Depuis cinq ans nous utilisons les réseaux sociaux ensemble dans le but de donner une voix à ceux qui n'en ont pas. Je créé du contenu sur la déforestation, le changement climatique, le bien être des animaux et la pollution et grâce à vos interactions ces informations atteignent des millions de personnes chaque année. J'aime bien toucher à d'autres problèmes modernes, tels que l'intelligence artificielle et son impact sur l'économie et les réseaux sociaux et leur impact sur notre société et nos systèmes politiques.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *