La géo-ingénierie mettrait en péril tous les animaux

Vous avez sûrement déjà entendu parler de la théorie conspirationniste des ‘chemtrails’ – l’idée est que les traînées blanches créées par le passage des avions sont des produits chimiques dispersés secrètement par les gouvernements dans l’atmosphère.  Il n’y a absolument pas de preuves que cette théorie est vraie, de plus je trouve qu’elle crée un obstacle à la conversation sérieuse de l’avenir de la géo-ingénierie.

Des scientifiques considèrent que le fait d’injecter des aérosols dans l’atmosphère pourrait réduire les effets négatives du changement climatique. Ces produits chimiques peuvent refléter une partie de la lumière solaire ce qui diminuerait la quantité d’énergie thermique que la Terre reçoit. Les scientifiques disent qu’ils ont une idée de l’impact qu’une telle technologie pourrait avoir sur le climat, par contre, ils savent beaucoup moins sur les conséquences que ceci aurait sur la flore et la faune.

Une nouvelle étude suggère que l’implémentation de cette stratégie pourrait mettre en péril la plupart des groupes d’animaux. Leurs découvertes montrent qu’une implémentation trop rapide ou la terminaison soudaine de ces projets de géo-ingénierie pourraient affecter le climat si rapidement que la plupart des espèces n’auraient pas le temps de migrer ou de s’adapter.

Selon Guiseppe Amatulli de Yale, les modèles actuels ne peuvent pas prédire la variabilité et la complexité des effets potentiels de ces technologies.

Si nous n’arrivons pas à contrôler nos émissions de gaz à effet de serre, nous pouvons être sûrs que le jour viendra où nos gouvernement commenceront à parler sérieusement de l’implémentation de ce genre de technologies. Contrairement à ce que les théories conspirationnistes disent, je doute fort qu’un gouvernement pourrait lancer ce genre de projet secrètement ou d’une manière unilatérale. Par contre, je suis certain que si nous ne changeons pas de trajectoire, un jour la géo-ingénierie sera présentée comme la seule solution viable pour diminuer les effets dévastateurs du changement climatique. L’instabilité du climat provoque déjà des famines, et cette tendance ne va qu’accentuer avec le temps. Les famines provoques des guerres, la montée du niveau de la mer provoque des migrations, tous ces problèmes ne vont que s’exacerber si nous ne prenons pas des mesures urgentes aujourd’hui pour réduire nos émissions.

Nous l’avons souligné, les conséquences de la géo-ingénierie sont difficiles à prévoir et cette technologie ne répond qu’à un des symptômes de notre crise environnementale, sans pour autant  apporter une solution réelle à nos problèmes, notamment nos émissions de gaz à effets de serre et la destruction intensive des puits de carbone forestiers et océaniques.

Source : Yale

Aleks Evtimov

Je suis le créateur et le gestionnaire des communautés 'Plus d'Arbres Moins de Connards', 'Je ne suis plus un mouton', 'L'univers est en nous' et 'More Trees Less Assholes'. Depuis cinq ans nous utilisons les réseaux sociaux ensemble dans le but de donner une voix à ceux qui n'en ont pas. Je créé du contenu sur la déforestation, le changement climatique, le bien être des animaux et la pollution et grâce à vos interactions ces informations atteignent des millions de personnes chaque année. J'aime bien toucher à d'autres problèmes modernes, tels que l'intelligence artificielle et son impact sur l'économie et les réseaux sociaux et leur impact sur notre société et nos systèmes politiques.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *