Les végétaliens, mieux armés contre une carence en Oméga-3?

Il est facile d’être en manque d’Oméga-3, car  les aliments naturellement riches en oméga 3 sont assez peu nombreux. La consommation actuelle d’acides gras Oméga-3 dans ‘les pays développés’ est loin en dessous du minimum. Pendant ma vie d’omnivore je n’avais jamais pensé aux carences nutritionnelles et je n’avais même jamais entendu parler d’Oméga-3. J’avais entendu dire que manger du poisson est bon pour le cerveau mais sans plus. Quand je suis passé au régime végétalien j’ai vite entendu parler de toute sorte de carences et en particulier la question des Oméga-3. J’ai vite compris que pour la première fois de ma vie je peux facilement donner à mon corps sa dose journalière d’un nutriment essentiel.

Les acides gras oméga-3

Nous les appelons ‘acides gras essentiels’ car notre organisme en a absolument besoin et il ne peut pas les produire lui-même. Nous avons donc besoin de les retrouver alors dans notre alimentation.  Une carence peut avoir de nombreuses conséquences sur la santé comme : des troubles cardiovasculaires, de la dépression, et des problèmes de vision.

Il existe 3 types d’Oméga 3: ALA EPA DHA. Le ALA sont trouvés dans les graines de lin, chia, chanvre, les noix, le colza et les poissons. Les acides EPA et DHA peuvent être synthétisés par l’organisme humain à partir de l’acide ALA.  Seules les micro-algues sont capables de synthétiser l’EPA et le DHA. Elles sont à la base de toute la chaine alimentaire des océans. Les poissons gras contiennent aussi de l’EPA et la DHA, mais ils ne les produisent pas eux même, ils les retrouvent dans les algues. Malheureusement aujourd’hui l’océan est pollué plus que jamais, le poisson contient beaucoup de polluants tels que les plastiques PCB, le mercure, le plomb, etc. Ces produits chimiques peuvent avoir une mauvaise influence sur la santé. Si vous souhaitez obtenir votre dose de DHA vous pouvez consommez des micro-algues comme la spiruline, ils sont produits hors de la mer et ne contiennent pas ces polluants.

Les graines de lin

Les graines de lin sont le choix le plus facile et moins cher d’assurer votre consommation journalière d’Oméga 3. Par contre elles viennent avec un emballage naturel un peu trop bon. Si nous mangeons les graines de lin entières elles vont passer a travers notre système digestif sans dégager leurs nutriments. Une fois moulues elles sont facilement rajoutées à n’importe quel plat ( muesli, salades, soupes, smoothies etc). Même les cuire ne nuit pas aux lignanes ou oméga-3. Une fois moulues vous pouvez les garder pendant un mois dans votre frigo. Voici une étude approfondie sur les graines de lin et leur effet sur la santé. Environs une cuillère à soupe de graines de lin moulues devrait être suffisante, mais voici une information plus détaillé sur nos besoins.

Si je trouve que les végétaliens sont mieux préparés pour ne pas être en carence d’oméga 3, c’est surtout parce qu’ils sont plus informés sur les besoins quotidiens de leurs corps. Que vous soyez, végétalien, végétarien ou omnivore, n’oubliez pas de manger vos graines de lin !


 

Cet article fait partie de la série “Tous les arguments contre le véganisme”, où nous examinons avec un œil critique l’océan d’idées reçues et de désinformation qui entourent le véganisme. Consultez la catégorie ‘Les arguments’ pour trouver les autres articles et souscrivez-vous à notre Newsletter juste en dessous et suivez notre page Facebook pour les articles à venir.  Est-ce qu’il y a un argument sur lequel vous voudriez voir un article? Dites-nous dans les commentaires ici en dessous, ou envoyez-nous un message sur notre page.

Aleks Evtimov

Blogueur. Créateur de www.veganews.eu

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *