Les lobbyistes de l’industrie pétrolière s’attaquent à la désobéissance civile

Les compagnies pétrolières américaines sont connus pour leur capacité d’influencer la législation afin d’augmenter leurs profits.  Quand ils réussissent à faire passer des lois dans leur intérêt, c’est très souvent au détriment de l’environnement et de la santé publique. Cette fois-ci la loi qu’elles essaient de faire passer dans l’État de Louisiane va nuire directement aux droits civiles des citoyens. Ce n’est pas le premier État américain qui a adopté de telles mesures.

La nouvelle loi vise à criminaliser les manifestations contre les oléoducs en les classifiant au même titre que d’autres ‘infrastructures critiques’ telles que les centrales électriques. Si un projet d’oléoduc est signé et approuvé, les manifestants commettraient une infraction en bloquant la construction. Mais ce n’est pas tout… La loi proposée comprend une disposition sur le fait de ‘conspirer’. Le simple fait de parler de la désobéissance civile pourrait donc être criminalisé. Les peines prévues dans la loi comprennent de l’emprisonnement jusqu’à vingt ans. Soulignons que des lois qui criminalisent l’intrusion et la destruction de propriété privée existent déjà. Ces nouvelles lois constituent donc une couche de protection supplémentaire pour l’industrie fossile.

Le sujet de la désobéissance civile suscite toujours beaucoup de controverse. Ce qui est certain, c’est que la désobéissance civile à travers l’histoire a réussi à faire avancer nos sociétés, comme le rappelle Margaret Logue de l’organisation  350  à Nouvelle-Orléans: «Il serait criminel de parler de désobéissance civile» … “La désobéissance civile a une longue histoire de faire de bonnes choses et de produire de bons changements dans notre pays. Ce projet de loi menace notre droit à la liberté d’expression, notre capacité de nous engager dans la désobéissance civile,  elle nous empêche de protéger nos ressources naturelles et les personnes de l’Allée du Cancer qui sont menacés par l’oléoduc Bayou Bridge. ‘L’allée du Cancer’ est une zone le long du fleuve Mississippi entre Baton Rouge et la Nouvelle-Orléans,  qui contient de nombreuses usines industrielles. Les gens qui habitent dans cette région ont un taux de cancers élevé, d’où le surnom macabre.

Ce genre de lois sont une réponse à la vague de manifestations très effectives qui ont eu lieu aux États-Unis l’année dernière.  Des dizaines de milliers de manifestants ont bloqué la construction d’une série de oléoducs, le Dakota Access Pipeline était le plus médiatisé. Même si la plupart des manifestants n’ont pas réussi à annuler la construction des projets, ils sont parvenus à sensibiliser le public quant aux divers dégâts causés par ces oléoducs. Beaucoup d’américains ont compris que l’ère des énergies fossiles doit se terminer, ils voient la construction d’oléoducs dans le contexte du changement climatique comme une politique désastreuse.

Sources : therealnewsnetwork   grist.org

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *