Le film qui a révolutionné le mouvement environnementaliste

Cowspiracy est un film documentaire sorti en 2014, réalisé par Kip Andersen et Keegan Kuhn. Ce film a eu un énorme impact non seulement sur les personnes qui l’ont regardé, mais aussi sur la grande majorité d’organisations environnementales.

Dans le film, Kip Andersen décrit son parcours en tant que personne concernée par la protection de l’environnement en général, et le changement climatique et la déforestation en particulier.  Il voulait vivre d’une manière qui réduit le plus possible son empreinte écologique, il a donc étudié toutes les propositions des plus grandes organisations environnementales et a commencé à les appliquer dans sa vie. Il a remplacé les lumières dans sa maison, il achetait des produits ‘bio’, il roulait en voiture électrique, il a diminué son gaspillage d’eau etc… Bref, il a fait ce que les plus grandes organisations environnementales qu’il soutenait lui demandaient de faire.  Il a découvert le rapport de  Robert Goodland and Jeff Anhang qui mentionne l’élevage des animaux comme la cause principale de nos émissions de gaz à effet de serre. Il a donc commencé à s’interroger sur l’impact de la production de viande et de produits animaux sur l’environnement et il a été surpris de constater que les plus grandes organisations environnementales ne mentionnaient même pas ce problème.

Kip a donc essayé d’entrer en contact avec des représentants de toutes les grandes organisations environnementales pour essayer d’avoir plus d’informations sur la question. Je ne vais pas vous gâcher les détails, disons juste que la plupart des représentants n’étaient du tout enthousiastes de parler sur ce sujet. Pratiquement tous leurs sites n’avaient aucune mention de l’impact des produits animaux, que ce soit dans le cadre du changement climatique, de la déforestation ou de la destruction des océans par la pêche industrielle. Si vous faites un tour sur ces mêmes sites (Greenpeace, 350.org, Amazon Watch etc.) aujourd’hui, vous allez voir que la situation a changé et cela, grâce à la lumière que Cowspiracy a mis sur ce problème. Le film a directement influencé d’innombrables personnes, mais je trouve que son impact le plus important est le fait qu’il a cassé le tabou autour du sujet de l’impact de la viande sur l’environnement en faisant la honte aux organisations qui refusaient d’en parler.

Le film présente une série de statistiques inquiétantes qui dévoilent l’échelle de la destruction générée par la production de produits animaux et par la pêche. Cowspiracy se base sur un rapport de 2009 du Worldwatch Institute qui stipule que le secteur de l’agriculture animale représente 51% des émission de gaz à effet de serre. Ce chiffre peut sembler astronomique, mais tout dépend de la manière dont on calcule les émissions, notamment en tenant compte de l’impact de la déforestation sur les émissions. Ce chiffre a été disputé, sans succès, mais peut importe qu’elle source on choisit de regarder, ce qui est certain c’est que l’agriculture animale est une des principales sources de gaz à effet de serre.

Peu de gens sont au courant du fait que la grande majorité (plus de 80%, 91% selon certaines sources)  de la déforestation de l’Amazonie est directement liée à la production de viande. C’est sans doute la statistique qui m’a choqué le plus et qui m’a fait remettre en question mes habitudes alimentaires. D’ailleurs un nouveau rapport, met en lumière le lien entre la production de viande et la déforestation massive de l’Amérique du Sud. Les forêts cèdent la place aux champs de soja, le soja est exporté vers l’Europe où il nourrit les animaux d’élevage. Non, ce ne sont pas les mangeurs de tofu qui sont derrière la demande mondiale de soja.

Si vous regardez le film vous allez voir beaucoup plus de statistiques liées à la pollution des sols et des océans, à la surutilisation d’antibiotiques, à l’occupation des terres etc. Vous pouvez consulter ces statistiques ainsi que leurs sources sur le site de Cowspiracy.   Une fois sur le site je vous invite d’acheter le film et de le regarder, j’étais déjà au courant de certains aspects de l’agriculture animale, mais ce film m’a ouvert les yeux sur son impact sur l’environnement et particulièrement sur la déforestation, un sujet qui me tient à cœur. Chacun peut choisir sa manière d’agir face à un problème, mais tout d’abord nous devons devenir conscient de l’existence et l’échelle de ce problème. Si vous faites une recherche sur Youtube, avec les mots clés ‘Cowspiracy fr’ vous allez tomber sur une version gratuite, sous-titrée en français.

2 thoughts on “Le film qui a révolutionné le mouvement environnementaliste

  • Indeed cattling create some pollution
    BUT precisely because of the fooding style actually used, I mean SOJA.
    But soak is not normal food for cattles (this is not said in your page).
    Normal food for cows is grass ! ‘D so doing is not so polluting.
    Elsewhere remember we’ll that there are 60.000 Big Ships ‘sailing’ (but I mean ‘fueling’ ) around the world for business.
    ‘D they burn heavy (very heavy ! ) fuel with no filters.
    ONE ship weigh many millions of cars ‘d trucks !
    And their fumes could go as far as 200 kilometres inside the coast !
    Sorry for people leaving along the coast and expecting to breath ‘good marine air.
    🤔😣😣😣😣

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *