La plus grande ‘zone morte’ vient d’être découverte dans la mer d’Arabie, les conséquences sont dévastatrices

Une «zone morte» sous-marine plus grande que le territoire de l’Écosse a été découverte par des robots qui ont exploré les profondeurs de la mer d’Arabie. Les scientifiques disent que la situation est “pire que ce qu’ils craignaient”, après avoir trouvé quasiment pas d’oxygène dans le golfe d’Oman, le détroit qui relie la mer d’Arabie au détroit d’Ormuz. La volatilité de la région a empêché les recherches scientifiques pendant de nombreuses années, ces premières données sont effrayantes.

La zone morte a été décrite comme étant «vaste et en croissance», le chercheur principal, le Dr Bastien Queste, de l’École des sciences de l’environnement de ‘The University of East Anglia’, a déclaré: «L’océan s’étouffe. Bien sûr, tous les poissons, les plantes marines et les autres animaux ont besoin d’oxygène, donc ils ne peuvent pas survivre là-bas.” La situation est une crise environnementale très sérieuse, les conséquences étant nombreuses. L’impact sur la flore et la faune est totalement désastreux, mais l’impact sur la population humaine qui dépend de ces eaux est aussi atroce. Les projections pour l’avenir sont très perturbantes, la zone morte a déclenché encore une boucle de rétroaction.  Mais tout d’abord, concentrons-nous sur la cause qui a provoqué la création de cette zone morte :

“Il y a un certain nombre de facteurs qui ont pu contribué, le plus important étant lié au changement climatique”, a déclaré Dr. Queste. “Les niveaux d’oxygène sont déterminés par l’équilibre de l’apport d’oxygène de l’atmosphère. L’oxygène est mélangé par des vagues et des tourbillons, ainsi que par un mélange énergétique général qui se produit près de la surface de l’eau’…La respiration des bactéries contribue également à l’équilibre de l’oxygène. Le réchauffement généré par le changement climatique favorise la respiration des bactéries, mais l’augmentation de la température dans l’eau de la surface créé une barrière de densité entre l’eau froide qui se trouve en profondeur, ce qui réduit la quantité d’oxygène qui est injectée dans l’océan.

Donc, la cause principale qui a provoqué l’extension de cette zone morte est le changement climatique. Le problème est encore plus grave car les zones mortes ont un impact sur le recyclage chimique de l’azote, ce qui provoque la production d’oxyde nitreux, un gaz à effet de serre 300 fois plus puissant que le CO2. Une crise environnementale causée par le changement climatique, provoque encore plus de changement climatique. Il existe une série de boucles de rétroactions, que nous sommes en train de déclencher. Le problème du changement climatique commence donc à s’amplifier d’une manière incontrôlable.

Sources : gizmodo theindependant   la source de l’étude

Aleks Evtimov

Je suis le créateur et le gestionnaire des communautés 'Plus d'Arbres Moins de Connards', 'Je ne suis plus un mouton', 'L'univers est en nous' et 'More Trees Less Assholes'. Depuis cinq ans nous utilisons les réseaux sociaux ensemble dans le but de donner une voix à ceux qui n'en ont pas. Je créé du contenu sur la déforestation, le changement climatique, le bien être des animaux et la pollution et grâce à vos interactions ces informations atteignent des millions de personnes chaque année. J'aime bien toucher à d'autres problèmes modernes, tels que l'intelligence artificielle et son impact sur l'économie et les réseaux sociaux et leur impact sur notre société et nos systèmes politiques.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *