La Cour suprême de la Colombie vient de prendre une décision environnementale historique

La Cour suprême de la Colombie vient de prendre une décision environnementale historique.

La Cour a accepté les idées présentées par un groupe d’enfants colombiens et d’autres jeunes qui affirment que la déforestation de l’Amazonie met en péril leur avenir. La Cour a reconnu que les conséquences de la destruction de la nature affecteront les générations futures.

Les enfants ont exigé que le gouvernement colombien prenne des mesures adéquates pour arrêter la destruction. Selon l’Institut d’hydrologie, de météorologie et d’études environnementales (IHMEE) , la Colombie a perdu 178 597 hectares de forêt vierge en 2016, ce nombre augmente de 44% depuis 2015.  Le gouvernement colombien a déjà reconnu ses responsabilités internationales pour réduire la déforestation dans ce domaine et a mis en place des programmes conçus spécifiquement pour cette raison (comme Visión Amazonía). Mais malgré ces gestes, des divers experts et organisations environnementales disent que la déforestation devient incontrôlable. Pour l’instant nous ne connaissons pas les chiffres de la déforestation de 2017, mais les experts affirment qu’ils seront encore plus élevés qu’en 2016.

L’Amazonie a fait l’objet de 66% des alertes de déforestation émises par l’IHMEE en 2017. Dès février 2018, le département de Guaviare en Colombie avait perdu plus de 20 000 hectares de forêts en raison d’incendies illégaux en Colombie. La motivation derrière ces incendies : l’établissement de pâturages , de plantations de coca et d’autoroutes.

Le gouvernement colombien n’a pas encore eu de réponse efficace face à la dégradation de ces forêts majestueuses. Pour cette raison, 25 enfants et jeunes colombiens, représentés par le directeur du Centre pour l’étude des droits, de la justice et de la société , César Rodríguez Garavito, ont présenté un plaidoyer à la Cour suprême en février. Ils ont demandé une solution pour que la déforestation ne menace plus leurs droits fondamentaux à la santé, à un environnement propre et à la vie.

“Nous sommes trop jeunes pour arrêter le changement climatique et la déforestation, mais nous serons directement touchés par les décisions prises aujourd’hui”, a déclaré Gabriela Eslava, l’une des avocates. Selon les données de l’IHMEE, la température de la Colombie pourrait augmenter de 1,6 degré Celsius d’ici à 2041. Cela réduirait les précipitations de 32% dans le pays, ce qui entraînerait de multiples catastrophes.

Parmi les solutions ordonnées par la Cour suprême figurent la construction du «Pacte intergénérationnel pour la vie de l’Amazonie colombienne» , qui définira des mesures pour réduire la déforestation et les émissions de gaz à effet de serre à zéro. Cette stratégie sera mis en œuvre à un niveau national, régional et local  et couvrira des méthodes préventives, obligatoires, correctives et pédagogiques visant à contrer le changement climatique.

L’exemple de la Colombie peut être utile pour tous les citoyens du monde. Nous ne devons pas attendre que nos gouvernements agissent, nous pouvons utiliser nos systèmes judiciaires pour demander que nos droits soient protégés. Le droit à un environnement sain est absolument essentiel pour chaque être humain.

Source : mongabay

Aleks Evtimov

Je suis le créateur et le gestionnaire des communautés 'Plus d'Arbres Moins de Connards', 'Je ne suis plus un mouton', 'L'univers est en nous' et 'More Trees Less Assholes'. Depuis cinq ans nous utilisons les réseaux sociaux ensemble dans le but de donner une voix à ceux qui n'en ont pas. Je créé du contenu sur la déforestation, le changement climatique, le bien être des animaux et la pollution et grâce à vos interactions ces informations atteignent des millions de personnes chaque année. J'aime bien toucher à d'autres problèmes modernes, tels que l'intelligence artificielle et son impact sur l'économie et les réseaux sociaux et leur impact sur notre société et nos systèmes politiques.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *